Ciao Chanel !

Le 1er décembre le douzième défilé « Métiers d’Art » a eu lieu. À l’image d’un film en noir et blanc des années 60, Chanel a décidé de recréer Paris dans la ville de la « Dolce Vitta » aux studios de la Cinecittà. Coïncidence, un décor qui retranscrit bien notre capitale dans l’air d’aujourd’hui.

Encore une fois, la mise en scène est grandiose, Karl Lagerfeld n’oublie aucun détail, une station de métro « Rome », la fontaine, le macadam ou encore le kiosque sous lequel les musiciens jouent durant la présentation. Les invités sont installés en terrasse de café, l’une d’entre elles attire notre attention  : « Les Petites Mains ». Un clin d’oeil pour ce défilé évènement qui justement met en exergue les artisans des sept maisons d’Art que Chanel soutient pour leur Savoir-Faire unique.

Durant le défilé, les mannequins donnent le ton, elles déambulent d’un pas nonchalant mais assuré, le regard dédaigneux.  Parmi les 87 silhouettes, le cuir est polygame et n’hésite pas à embrasser la soie ou la dentelle. Les plumes quant à elles flirtent avec la laine bouillie et la broderie. Le boléro en tweed perlé prend le dessus mais aime aussi laisser place à de longs gants en dentelles.

Une fois et pour toujours, « Once and Forever« , le style Chanel ne cessera de perdurer.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s